Le Droit Individuel à la Formation – DIF, a été remplacé le 1er janvier 2015 par le Compte Personnel de formation – CPF.

Le CPF – Compte Personnel de formation est un compteur temps donnant des droits à la formation pour l’ensemble des salariés du secteur privé, mais également pour l’ensemble des salariés de la fonction publique depuis 2017. Ce Droit à la Formation est une prise en charge dans le cadre de l’évolution professionnelle (et personnelle) de toute personne dès son entrée dans la vie active, soit à partir de 15 ans pour les apprentis jusqu’à son départ en retraite.

Les grandes différences entre le DIF et le Compte Personnel de Formation ?

Avant, dans le cadre du Droit Individuel à la Formation, l’ensemble des formations était possible sous accord de l’employeur qui gérait en interne les droits à la formations. Désormais, avec le Compte Personnel de Formation, les salariés sont libres de pouvoir se former sans demander l’accord de leur employeur à partir du moment où la formation est effectuée en dehors du temps de travail, comme une immersion linguistique à l’étranger.

Avant, dans le cadre du Droit Individuel à la Formation, les formations n’étaient pas forcément certifiantes ou diplômantes. Désormais, avec le Compte Personnel de Formation, les salariés qui effectuent une formation dans ce cadre passent systématiquement un diplôme reconnu par l’Etat justifiant de leur niveau en anglais. Les formations en immersion linguistique à l’étranger sont certifiés par un diplôme : TOEIC ou BULATS.

Vos centres Académie des Langues sont tous agréés pour certifier votre formation en immersion linguistique à l’étranger pour valider votre formation dans le cadre du Compte Personnel de Formation.

Évolution du nombre d’heures du Compte Personnel de Formation

Vos heures de formation cumulées chaque année dans le cadre du Compte Personnel de Formation, sont directement incrémentées sur votre Compte Personnel de Formation via la plateforme www.moncompteformation.gouv.fr . Dans ce cadre, il ne prend plus en compte la perte d’un emploi ou le changement d’entreprise. Cela pérennise vos Droits à la Formation tout au long de votre carrière. Chaque salarié peut donc, à sa propre initiative, se former à n’importe quel moment de sa vie active (sous condition d’avoir travaillé au moins une année complète et d’avoir un crédit d’heures positifs).

Contactez un des centres le plus proche de chez vous